Le second projet consistait en un bracelet rouge. 

L'utilisation de foil était requise et ça m'a donné du fil à retordre car je n'arrivais pas à bien transférer la couleur sur la pâte. J'ai abîmé une de mes pièces en passant une carte bancaire pour faire adhérer le foil à la pâte et du coup, je me retrouve avec une belle trace, qui n'est pas partie au ponçage.

En mettant les pièces au four (posées sur une canette pour le bombé), cette dernière est tombée dans le four faisant de vilaines traces sur 2 autres pièces. 

 

bracelet1

C'était pas mon jour. J'ai pu malgré tout avoir 2 pièces potables, ainsi que la petite qui sert de bouton pour fermer le bracelet. Je ne sais pas encore ce que je vais faire de ces pièces mais bon, j'ai appris la technique et j'en suis contente. 

Et puis, les stages permettent toujours de faire de jolies rencontres (ou pas).

Voici quelques photos de notre dur labeur

 

le-sourire-de-Joe

 

Paméla qui compte et recompte :

 

pamela-compte

 

et aussi, très rare lors des stages, un patouilleur !!

Concentré

 

Et comme pour le plastron, nous avons poncé

Ponçage2

 

poncé

poncage-avec-le-sourire

 

Voici donc les 2 pièces plus ou moins correctes que je peux utiliser

 

bracelet2

 

A voir ce que mes petites cellules grises vont en faire !

Petite astuce que je vous livre en cadeau, pour la plaque du dessus, il s'agit de translucide passée au cran 9 de la MAP (Atlas). Pour éviter qu'elle ne s'enroule sur elle-même, j'ai trouvé comme "truc" de glisser une feuille de papier cristal sous les rouleaux de la MAP et de tourner la manivelle lentement. Dès que la pâte touche le papier cristal, je déplace celui-ci vers l'avant, et je continue à mouliner lentement tout en tirant le papier cristal. La plaque se tend lentement sans se déchirer !

A bientôt !