Lors du stage avec Christine Dumont, qui s'était déroulé chez Creala, il y a quelques mois, j'avais eu l'occasion de réaliser plusieurs grosses perles, qui s'avèrent très légères car vides. (voir  

Comme elles sont assez volumineuses, il vaut mieux ne pas en mettre trop par collier. J'en avais donc encore quelques unes en réserve et les voici enfin montées.

HollowBeads-CH-D

 

Lors d'un autre atelier, j'ai encore tenté d'autres perles creuses. Mais au lieu de faire le centre avec du coton, j'ai utilisé des boules de polystyrène comme le préconisait Jana Honnerova dans un de ses tutos. 

Malheureusement le résultat fut désastreux. D'abord en cuisant, le but était que les boules de polystyrène fondent ce qu'elles ont faits, mais en dégageant une odeur des plus désagréables (et pour cause). De plus les perles n'étaient pas belles. J'étais trop déçue.

Mais n'écoutant que mon inspiration, je me suis dit : foutu pour foutu, je vais tenter un truc. Et donc, en jouant avec mon extrudeuse, j'ai sorti des spaghettis de pâte beurk, et les ai enroulés autour des perles.

Bon, résultat pas des plus satisfaisant non plus. Ces perles sont donc restées plusieurs mois dans une boîte et puis, le week-end l'inspiration est venue ( et nous ne sommes pas encore la Pentecôte). 

D'abord trouver comment rapetisser le trou des perles pour que le câble reste en place. A l'aide d'une calotte et d'un oeillet ce fut chose faite. Ensuite parmi mes perles dans ma boîte aux merveilles, j'ai mis la main sur quelques perles qui n'attendaient que de s'échapper de leur prison.

Et voilà ce que ça donne :

delirium

A bientôt !!