Avec la SDX 1200, j'avais reçu 2 feuilles de flex et 2 de vinyl. J'ai donc testé et vite recommandé du flex car je suis vite devenue addict. Quel plaisir de pouvoir s'acheter un t-shirt chez Zeeman ou chez Action pour quelques euros et de le customiser à son goût pour en faire un vêtement sortant de l'ordinaire.

J'ai donc testé le flex vendu par les ets Stecker (où j'ai acheté ma machine) et disons qu'il est correct. Le soucis que j'ai eu avec le 1e t-shirt vient certainement du fait que j'ai mal décoller le flex ou que j'ai trop chauffé au fer à repasser.

Avec la presse, moins de soucis, mais il faut être prudent lorsqu'on retire le plastique protégeant le flex.

Quelques mots d'explication à ce stade seront sans doute bienvenus pour les novices :

Lorsque vous voyez une feuille de flex pour la première fois, elle ne se différencie pas vraiment du vinyl. Sauf sur sa face arrière qui est en papier pour le vynil et en plastique pour le flex. Mais à part cela, c'est chou vert et vert chou !

Avant de poser le flex sur le support de votre machine de découpe, il faut préparer son fichier sur Canvas Workspace et....ne pas oublier que pour le flex il faut mettre son fichier en miroir ! Hé oui car votre machine va découper à l'envers ! Ce n'est pas important nécessairement pour des dessins, mais pour du texte, cela risque de vous faire un drôle d'effet à la lecture !

Par contre pas de soucis pour le vynil puisque vous déposerez la face arrière sur le support. Petite remarque pour le vinyl, utilisez un support faible adhérence, car le support passant plusieurs fois dans la machine pour la découpe, l'arrière du vinyl risque de coller sur celui-ci et, croyez-moi, il vous faudra une bonne dose de patience pour retirer tout les petits morceaux de papier qui resteront collés. En effet, l'arrière du vinyl est en papier et non en plastique !

Revenons au flex : Vous avez mis votre fichier en miroir, vous l'avez envoyé vers votre machine ou mis sur une clé USB et ensuite, il faut poser le flex sur le support.

Là encore, en fonction du revendeur, la pose du flex sur le support peut-être différente. Soit ce sera la partie la plus brillante à poser, soit la plus mate. Bien se renseigner avant de le poser sur le support.

Sur la SDX1200, il existe un kit vinyl avec une lame dédiée (ainsi que son support qui n'est disponible qu'avec le kit) et qui vaut vraiment la peine. La lame fait de très fines découpes et au moins vous préserverez votre lame habituelle. La SDX permet également de faire des demi-coupes ce qui est super intéressant avec le flex ou le vinyl car ainsi, vous ne passez pas au travers de votre matière et l'échenillage n'en sera que plus facile.

Je me souviens avoir fait une découpe de vinyl avec ma CM300 et même arraché les cheveux avant de trouver le bon réglage. Avec la SDX plus de soucis, vous mettez la lame sur automatique, pression 1 et demi-coupe et.....c'est magique !

Ici je ne vais pas aborder les parties plus complexe, tel que les découpes de plusieurs couleurs etc... il y a suffisamment de tutos sur YouTube à ce sujet, mais si cela vous intéresse, je le ferai :-)

Une fois que votre flex est découpé, il faut l'écheniller. C'est à dire retirer toutes les parties de matière qui ne doivent pas se retrouver sur votre t-shirt. Et si la découpe peut parfois être très longue (pour 1 t-shirt la machine a mis 65 minutes) la partie échenillage peut aussi parfois prendre 1 heure voir plus ou moins en fonction de votre dessin !

Après l'échenillage, ce qui restera sur le plastique de support sera ce qui se retrouvera sur votre t-shirt, votre essuie ou n'importe quel support de votre choix ;

echenillage recto

Vérifiez bien qu'il n'y a pas un petit morceau qui serait resté car il se retrouvera sur votre support après le passage du fer ou de la presse à chaud !

Entre la presse (ou le fer) et votre support toujours placer un papier cuisson ou une feuille de teflon !

Pour le temps de pose de votre presse ou du fer à repasser, vous pouvez franchement doubler celui qui est indiqué par le revendeur. Mais soyez vigilant(e)s lors du pelage. Il faut bien vérifier si celui-ci doit se faire à chaud ou à froid.

Je secoue d'office mon support pour un peu le refroidir et je retire doucement le plastique en tendant bien le tissu également. Après un bon coup de repassage également avec une feuille de papier cuisson ou une feuille de teflon. En général, si le flex est de bonne qualité et s'il ne s'est pas complètement collé, il ne résistera pas au passage du fer.

Voilà, j'ai été un peu plus longue qu'à l'ordinaire mais je crois qu'il fallait être le plus complète possible.